La fraude au président

Attention, votre interlocuteur téléphonique n’est
peut-être pas celui qu’il prétend être.

En cas de doute, rapprochez-vous
de votre interlocuteur
Société Générale habituel
ou

Contactez-nous

Le principe

Usurper l’identité d’un donneur d’ordres pour exiger d’un collaborateur qu’il effectue un virement frauduleux, en prétextant l’urgence et la confidentialité.
En se faisant passer pour un haut responsable de l’entreprise, l’escroc place le collaborateur en position de subordination hiérarchique. En position de force dans la relation, l’escroc dispose de puissants ressorts pour manipuler sa victime. Il fait alors usage de l’autorité qu’on lui suppose « c’est un ordre que je vous donne là » tout en valorisant le collaborateur « je vous fais confiance ».

URGENT !

C’est votre PDG qui vous
parle... Je vous fais confiance
pour cette opération urgente...
Gardez le secret jusqu’à
l’annonce officielle !
 

Le scénario type

Adoptez les bons réflexes


Que faire face à une demande inhabituelle ?

  • - Respectez les procédures internes : elles ont justement été établies afin d'empêcher les fraudes.
  • - Résistez à la pression et faites preuve d'esprit critique face à un interlocuteur trop pressant, si besoin en faisant appel à un collègue ou à un responsable.
  • - Ecoutez votre intuition : si une demande vous paraît suspecte, c'est probablement qu'elle l'est !
  • - Vérifiez la légitimité de la demande en effectuant un contre-appel vers un numéro déjà référencé ou mettant en œuvre la méthode prévue en interne.

Les bons réflexes pour limiter le risque de fraude :

  • - Limitez la diffusion d’informations (réseaux sociaux, sites internet, modèles type de courrier, signature...) ;
  • - Mettez en place des procédures internes sécurisées (double contrôle, respect des procédures, accès limité aux données sensibles) ;
  • - Sensibilisez vos collaborateurs, surtout les services comptables et financiers ;
  • -Soyez vigilant face à toute demande urgente ou confidentielle et qui ne respecte pas les procédures internes ;
  • - Méfiez-vous de tout ordre de virement inhabituel (montant important, vers un compte inconnu ou un pays avec lequel l’entreprise n’a aucune activité).

Que faire en cas de fraude avérée ou supposée ?

  • - Prévenez votre responsable.
  • - Alertez votre banque.

Adoptez les bons réflexes


Que faire face à une demande inhabituelle ?

  • - Respectez les procédures internes : elles ont justement été établies afin d'empêcher les fraudes.
  • - Résistez à la pression et faites preuves d'esprit critique face à un interlocuteur trop pressant, si besoin en faisant appel à un collègue ou à un responsable.
  • - Ecoutez votre intuition : si une demande vous paraît suspecte, c'est probablement qu'elle l'est !
  • - Vérifiez la légitimité de la demande en effectuant un contre-appel vers un numéro déjà référencé ou mettant en œuvre la méthode prévue en interne.

Les bons réflexes pour limiter le risque de fraude :

  • - Limitez la diffusion d’informations (réseaux sociaux, sites internet, modèles type de courrier, signature...) ;
  • - Mettez en place des procédures internes sécurisées (double contrôle, respect des procédures, accès limité aux données sensibles) ;
  • - Sensibilisez vos collaborateurs, surtout les services comptables et financiers ;
  • -Soyez vigilant face à toute demande urgente ou confidentielle et qui ne respecte pas les procédures internes ;
  • - Méfiez-vous de tout ordre de virement inhabituel (montant important, vers un compte inconnu ou un pays avec lequel l’entreprise n’a aucune activité).

Que faire en cas de fraude avérée ou supposée ?

  • - Prévenez votre responsable.
  • - Alertez votre banque.

Recrudescence de cas de fraude, soyez vigilant.
En savoir plus